Comment éviter les erreurs courantes lors de la construction d’une terrasse en bois ?

Vous avez envie de vous lancer dans la construction de votre propre terrasse en bois ? Qu’à cela ne tienne, mais avant de commencer, il faut vous assurer de ne pas tomber dans les pièges de débutant. Voici donc un petit guide pour vous aider à éviter les erreurs courantes. Allez, on sort les outils et c’est parti !

Choisissez le bon bois

La première étape est le choix du bois. Toutes les essences ne se valent pas. Privilégiez des bois résistants aux intempéries et aux insectes, comme le teck, l’ipé, ou encore mieux, l’acacia. Non seulement une terrasse en acacia est durable, mais elle ajoute cette touche exotique qui fera jalouser vos voisins.

lames terrasse

Ne mettez pas la charrue avant les bœufs

C’est tentant de se précipiter sur les planches, mais un bon projet s’appuie sur des bases solides. Imaginez une maison sans fondations… Elle s’écroulerait comme un château de cartes. Pour votre terrasse, commencez par préparer le sol correctement : dégagez, nivelez et compactez. Ensuite, installez des plots ou des dalles de béton pour une base stable. Si votre terrasse est bancale, vos verres le seront aussi !

Évitez la piscine naturelle

Assurez-vous que votre terrasse ne se transforme pas en pataugeoire après la première pluie. Un bon drainage est essentiel. Laissez un espace entre les lames de bois pour que l’eau puisse s’écouler. De plus, une bonne ventilation sous les planches est nécessaire pour éviter que le bois pourrisse.

Connaissez-vous le secret d’une terrasse qui dure ?

Les fixations ! Utilisez des vis et des fixations en acier inoxydable pour éviter la rouille et surtout pas de clous. Prenez votre temps pour bien visser chaque planche. Rien de pire que de marcher sur une lame qui grince ou qui se soulève. Et attention aux vis apparentes qui détruisent l’esthétique.

Chouchoutez votre terrasse

Une fois votre magnifique terrasse construite, il ne suffit pas de vous asseoir et de l’admirer. Elle a besoin de soins ! Appliquez une couche de protection, comme une huile ou une lasure, pour protéger le bois des UV et de l’humidité. Pensez aussi à nettoyer régulièrement les planches pour qu’elles restent belles et accueillantes.

Une dernière astuce

Alors voilà une petite astuce que seuls les vrais pros connaissent : utilisez du panneau bois intérieur pour vos cloisons de jardin ou votre cabanon. Ça peut sembler anodin, mais choisir le bon bois même pour les petits détails intérieurs fait toute la différence. En plus, cela donne un look homogène à votre espace extérieur.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour éviter les erreurs courantes lors de la construction de votre terrasse en bois. Alors, enfilez vos gants, prenez vos outils et abordez ce projet avec confiance. Chaque étape compte pour que vos soirées d’été soient aussi parfaites que ce que vous imaginez.

A découvrir : Comment bien choisir sa porte d’entrée ?